Des Néko, du Sang, de la Paranoïa ! Et peut-être même du Yuri !


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mademoiselle Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mademoiselle Green

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Mademoiselle Green    Jeu 28 Avr - 1:05

Mademoiselle Green ou la fille sans nom est une jeune puriste exhibitionniste internée depuis l'âge de 19 ans à la clinique psychiatrique. Son cas dépassant le phénomène psychiatrique, l'équipe psychiatrique a jugé bon de la garder jusqu'au jour où il serait possible de la cerner.

Green avait 4 ans lorsqu'elle fut adoptée, avant cela on lui disait que des lutins l'avaient apporté à l'orphelinat pour la mettre en sécurité. Ses concepteurs étaient indisposés à l'éduquer étant inaptes à s'éduquer eux-mêmes. Green portait son nom de la couleur de ses yeux, de son âme. Elle avait une peau blanche comme de la porcelaine et des lèvres finement roselées. Ses cheveux étaient noirs comme l'ébène, longs et raides jusqu'à ses cuisses. Tout le monde passait ses doigts entre ses cheveux: "Quelle magnificence!". Il n'y a que Green qui ne savait pas si elle devait se trouver jolie ou pas. Comme si elle ne savait pas faire la différence.
Depuis toute petite, Green présentait un fort cas de somnambulisme. Elle se levait dans son sommeil en tentant de traverser le mur ou en allant pisser sur la tête d'un de ses camarades. Il lui arrivait de parler dans des langues étrangères et parfois inconnus des humains, de son âge innocent impossible aurait-on pu dire mais elle n'était pas consciente, elle dormait. Qui sait, connaissait-elle peut-être la langue des aliens sans en avoir conscience.
Lorsqu'on présenta Green à sa famille adoptive, elle ne joncha pas d'un sourcil. Pendant plus d'une année, elle refusa d'émettre le moindre son. La famille la crut muette mais le pédiatre la diagnostiqua juste de feignante. Pendant cette année, Green lisait, jour et nuit, peu importe la nature du bouquin. Les gens ne la comprenaient pas, certains la disaient d'intelligente, d'autres la caricaturaient de bigleuse. Des jugements sans fondements car le seul intérêt de cette petite fille était de penser à autre chose qu'à sa dure réalité.
Sa famille ne lui prêtait pas beaucoup d'attention non plus, et ce qui obligea Green a parler, c'est quand la maison se mit à subitement à secouer un jour: "Il y a un tremblement de terre!"
"Oui oui chérie, c'est un tremblement de terre!" répondait sa mère à chaque fois. Ce n'est pas qu'il y avait autant de tremblements de terre en France mais plutôt que la mère s'envoyait en l'air avec le meilleur ami de son mari pendant que sa petite fille attendait patiemment accroupie sur le tapis au bas du lit. Ce qui trahit la jeune femme, c'est justement Green. Lors d'un dîner entre amis de la famille, Green proclama à haute voix: "Hey, c'est Mr. Casey." Cela alors que son père était dans la salle. Comment sa petite fille avait connu son meilleur ami ? Quant à sa femme, elle était rouge comme un piment (celui qui a traversé son *** oui), tenant ferme la bouche de sa fille. Malgré les déboires de la situation, Julie continuait à tromper son mari et cela à chaque moment de sa vie.
Green grandit dans une famille paillarde et ne connut jamais l'éducation, l'école et même la beauté de la vie. Son quotidien était de suivre sa mère de maison en maison, et l'emploi du temps de sa mère était de s'inviter chez les gens. Son père était bûcheron, lorsqu'il appris que sa femme ne féconderait jamais, de toute sa colère il balança sa hache dans un mur. La hache sacrifia un chat dans son trajet, telle est la malédiction de cette famille.
Green grandit dans son silence. A l'âge adulte, il eut fallu lui trouver un deuxième nom pour compléter sa couleur. Green choisit d'elle-même et sans hésiter: "Mademoiselle Green". Peu importe la tenue qu'elle portait, tout lui correspondait. Green c'était le visage qui s'accordait à tout. Mais que c'était-il produit pour qu'elle atterrisse dans cette clinique psychiatrique ?
En vérité, Green souffrait d'un grand mal épileptique. Un trouble dont la médecine était inapte à cerner. Green refusait de manger, de sortir, il fallait l'obliger, la sévir pour qu'elle exécute les actes du quotidien. Lorsqu'on invitait Green à boire un café, il lui arrivait de river ses yeux ailleurs, de se lever et de fuir en courant. C'est aussi cette même tournure qu'à prise son premier entretien d'embauche: elle avait entendu le directeur parler à un employé et sans même que l'entretient commence, avait regardé le directeur d'un air étrange en posant les documents sur un coin du bureau avant de fuir l'entreprise. Même attitude lors d'une invitation à dîner en famille à Paris, ayant à peine franchie la première marche de l'escalier, elle était restée comme paralysée, les pensées perdues dans une autre dimension. Et finalement au bout de quelques minutes, Green s'était retournée et s'était mise à courir de toute allure à travers la route comme une victime poursuivie par son violeur. C'est là tout ce grand mal qu'éprouvait la jeune fille. Ses nerfs interagissaient entre eux et des mécanismes chaotiques s'enclenchaient à travers son corps.
A ses 19 ans, la famille décida de sauver Green! Ils sortirent les grands moyens, il fallut bien quatre personnes pour la chopper. Telle une bête de combat, elle se battait même dans l'air. Lorsqu'elle fût mobilisée, on l'incarcéra dans le coffre de la Chevrolet avant que Green ouvre ses yeux dans une chambre de la clinique, séquestrée de la tête au pied sur le lit.
"Tu es du caractère jeune fille, sinon tu ne réagirais pas comme ça." prononça le Directeur de la clinique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Mademoiselle Green    Ven 29 Avr - 20:31

Wahouu j'adore !! C'est trop bien, la chute, les péripéties, tout gère ! ^^

Tu veux qu'on commence le rp de ton premier jour à la clinique ? Ou tu veux encore améliorer ton intro ? (Moi je la trouve très bien !) (On dirait genre le dirlo se casse, elle est toujours un peu dans les vapes, et Elizabeth vient l'accueillir et la briffer sur la clinique, ça t'irait ? Tu préfèreras faire le premier post ou le deuxième ?)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mademoiselle Green

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Mademoiselle Green    Sam 7 Mai - 8:08

C'est bon pour l'intro, je suis d'accord pour commencer mon premier jour, je te laisse le premier post Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Mademoiselle Green    Lun 9 Mai - 19:35

(Olala je suis dans un cyber café y'en a un qui crie pour pas se faire tèj ça fait peur....)

J'ai modifié mon post d'entrée de ton personnage ! Regarde si ça te va mieux : http://asyluum.my-rpg.com/f18-premier-jour-a-l-hopital-larmenval, sinon dis-moi et je modifierais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mademoiselle Green    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mademoiselle Green
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maggie Green [Validée]
» Mademoiselle "LYLY"
» green stuff liquide
» Présentation de Dog Green
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Néko, du Sang, de la Paranoïa ! Et peut-être même du Yuri ! :: Venez vous amusez, ceci est la partie RPG !! Racontez une histoire, laisser libre cours à vos aspirations poétiques bafouées ! :: Présentation des personnages et des règles du jeu-
Sauter vers: